Les bienfaits du vélo bureau : pédaler en étudiant aide à canaliser son attention !

Vous rêvez parfois, en écoutant passivement vos profs, de pouvoir bouger, courir, déplier vos bras et vos jambes. Rêve accompli avec le vélo bureau, astucieux objet permettant à la fois de pédaler avec les jambes tout en étudiant à un bureau avec le haut du corps. 

C'est une startup de Seine-Saint-Denis, Tek Active, qui s'est lancée dans l'aventure. Non seulement en faisant fabriquer ce vélo hybride, mais en testant 150 d'entre eux en milieu scolaire, dans des classes de CM2 et de collège en Guadeloupe. Expérimentation européenne très sérieuse financée par l’agence régionale de santé, la directionr régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale et l'académie de Guadeloupe .

Certaines classes ont fait le choix d’équiper entièrement des salles de cours. D'autres d'installer au fond de la classe cinq à six vélos sur lesquels chaque élève pédale pendant 1/4 d’heure à tour de rôle.

 

Le mouvement optimise nos fonctions cognitives

On savait déjà que le mouvement, pratiqué au coeur d'une journée scolaire, est bon pour l'activité intellectuelle. Les résultats de l'expérience vélo-bureau viennent confirmer très nettement cette liaison entre la tête et les jambes.

"Pédaler devient automatique et le cerveau se concentre sur la tâche à accomplir avec plus d’éfficacité", indiquent les fabricants. De plus, le vélo bureau s'est avéré très précieux pour les sujets ayant un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H), les "dys" (dyslexie, dyspraxie...), les TSA (autisme, syndrome d’asperger...).

Le fait de pédaler favorise donc la concentration de ces élèves à profil particulier. Dans les classes Segpa, les résultats sont bluffants. Coté professeur, si la première heure de cours peut paraitre déroutante, les conclusions sur les bienfaits sont unanimes notamment sur le silence, l’écoute, la prise de parole, l’enthousiasme... Etant plus attentifs et concentrés, les élèves réussissent mieux leurs évaluations et ils prennent confiance en eux. En situation d’examen, certains réclament l'utilisation d’un vélo bureau ! D'autres sont passés d’une moyenne de 8 à 12 en moins d'un trimestre alors qu'ils posaient des difficultés de comportement et de niveau. 


Quand vous étudiez, faites des pauses et bougez

Voilà qui vient confirmer, pour tous les étudiants et élèves, la nécessité de faire des pauses fréquentes et de l'exercice physique. Notre formation Méthodo Campus pour muscler son attention en 4 semaines insiste d'ailleurs sur ce point : quand vous saturez et avez du mal à vous concentrer sur un travail, si vous le pouvez, faites une pause et bougez. Marchez, délassez-vous les jambes, étirez le dos... Les plus sportifs pourront même pratiquer quelques mouvements : pompes, chorégraphie, abdos... Ceux qui habitent à la campagne ou qui ont un vélo sous la main peuvent aussi aller faire le tour du paté de maisons.

Mais il faut reconnaitre que le vélo bureau qui permet de pédaler pendant l'étude doit être bien pratique. Non seulement il permet au cerveau de gagner en plasticité et en agilité, mais aussi de brûler quelques calories et d'éviter surpoids et  sédentarité.

 

Et même en entreprise !

Face au succès des vélos scolaires, Tek Active développe même une gamme entreprise pour améliorer la santé des salariés. Face au burnout, aux maladies musculo-squelitiques (responsables d’une large majorité d’arrêts maladies), au manque de motivation, au turn over, pédaler au travail change radicalement son quotidien.

A son poste devant son ordinateur, en partage dans un open space ou en salle de réunion les effets positifs sont spectaculaires. Amélioration de la santé, meilleure productivité, baisse de l’absentéisme, cohésion de groupe... Plus de 50 entreprises se sont mises en selle, principalement dans des pays comme le Canada, la Suède, la Belgique, le Danemark, l'Allemagne et même le Maghreb.

Pour en savoir plus : http://www.velo-bureau.fr/